Hôpital privé
Jacques Cartier

En route pour le bloc

Article le

Dédramatiser, mieux accompagner : avant une intervention et afin de rassurer les enfants comme leurs parents, l’Hôpital privé Jacques Cartier a mis en place un dispositif ludique : des voiturettes pour emmener les enfants jusqu’au bloc opératoire.

En route pour le bloc

Pour les familles, le trajet qui mène au bloc peut être une épreuve. “Cela peut devenir une mauvaise expérience, explique le docteur Safsaf, chirurgien urologue. D’autant plus que nous n'opérons qu’en ambulatoire, nous n’avons pas le temps de nous familiariser avec eux. Ils peuvent en être désorientés.” Lits à barreaux, tenues de blocs et un personnel soignant inconnu de l’enfant : même s’il s’agit d'interventions bénignes, l’expérience peut s’avérer traumatisante. “Ce n’est pas tant l’intervention en elle-même que la séparation avec les parents qui est problématique, souligne Sophie Therou, chef de bloc. Les parents restent et les enfants ne savent pas où ils vont. C’est un cap délicat.”
 

De passager à conducteur

 

Pour franchir ce cap plus en douceur, l’Hôpital privé Jacques Cartier a mis en place un système de voiturettes appelé “Les Petits Pilotes au Bloc”. Le principe : en lieu et place de lits, et pour faire le trajet jusqu’au bloc, les enfants sont installés dans des voiturettes. Pour les plus petits, ce sont les brancardiers qui les conduisent grâce à une télécommande, mais pour les 3 à 6 ans, ce sont les enfants eux-mêmes qui prennent le volant pour avancer dans les couloirs. “L’enfant est au cœur du parcours, décrit Françoise Vincey, cadre du service ambulatoire. C’est lui qui décide de faire le chemin “.”Les enfants arrivent moins stressés, ajoute Sophie Thérou. Ils découvrent l’hôpital sous un autre angle”. Par mesure d’hygiène, deux voiturettes font le parcours : une à l’extérieur du bloc, l’autre à l’intérieur. “Le bénéfice est double, souligne le docteur Safsaf, pour les enfants comme leurs parents. Ils s’aperçoivent que les équipes s’intéressent à leur bien-être.” Dans le même esprit, et pour encore mieux accueillir les familles, l’Hôpital privé Jacques Cartier prévoit encore d’autres innovations. Parmi elles : la privatisation et la décoration de certaines chambres ainsi que la mise en place dans les couloirs - et grâce à des stickers - d’une signalisation routière.

 

Article précédent

Semaine Européenne de la Vaccination du 24 au 30 avril 2019

Stand d'information dans le hall de l'Hôpital Privé Jacques Cartier